Filtre:

Milreu - Estoi

(Portugal)

             
Faro Portugal

Le site présente, en plein air, d’importants vestiges - un nymphée presque intact qui domine le paysage, un balnéaire, des bassins décoratifs. Ceux-ci sont ornés de mosaïques polychromes représentant des animaux aquatiques (dauphins, poissons, poulpes, coquillages) d’une grande finesse d’exécution.

Cette villa à péristyle, occupée du IIe s. au VIe s., est connue depuis 1870 mais a été vraiment mise au jour à la fin des années 1990. Les artefacts sont aux musées de Faro, de Lagos et de Lisbonne.

Accès payant.

 

 

Pisoes

(Portugal)

                
Beja Serpa Portugal

Les vestiges de cette villa ont été mis au jour dès 1967 et sont présentés aujourd'hui en plein air. On y découvre une quarantaine de pièces, un grand balnéaire, une longue piscine devant un portique mosaïqué.

Occupée du Ier au IVe s, la villa s’organise autour d'une cour à péristyle. Une douzaine de pièces présentent des mosaïques, géométriques et polychromes pour la plupart, et des restes de peintures murales. Tout près, se trouve un grand barrage qui permettait l’alimentation en eau de la villa.

Accès payant.

 

Rabaçal

(Portugal)

         
Rabaçal Portugal

La villa de Rabaçal, à 12 km de Conimbriga, la capitale de la cité, est une villa atypique. Les pièces sont organisées autour d’un péristyle octogonal à 24 colonnes, un plan assez inhabituel.

Fouillée depuis 1984 et ouvert au public en 2001, on peut y voir en particulier quatre mosaïques du IVe s., celles du péristyle et de deux pièces, l’oecus octogonal et le triclinium. Au nord de la partie résidentielle, le balnéaire et la pars rustica ont été mis au jour.

Accès payant.

 

 

Sao Cucufate - Vidigueira

(Portugal)

                
Vidigueira Vidigueira Portugal

Cet ensemble spectaculaire peut être comparé aux villas les mieux conservées d'Italie. Ces vestiges doivent leur monumentalité à la volonté d'un grand propriétaire de l'Antiquité tardive et leur préservation à une réutilisation, au cours du haut Moyen Âge, comme monastère.

Occupée à partir du Ier siècle, la villa est reconstruite vers 360. La partie résidentielle constitue un "étage noble" sur un rez-de-chaussée voûté de quelque 10 mètres de hauteur, servant d'entrepôts.

Accès payant.

 

Torre de Palma - Montforte

(Portugal)

            
Monforte Portugal

La partie résidentielle de cette villa est placée sous une vaste toiture suspendue. Elle était dotée de nombreuses mosaïques, mais certaines ne sont plus in situ. La plus célèbre, ‘Les chevaux vainqueurs’, découverte vers 1950, est au musée de Lisbonne.

Occupé du IIe s. au VIe s., le site comprend, outre la résidence, une vaste pars rustica où l’on peut voir un chai, un pressoir à huile et, un peu à l’écart, une basilique paléochrétienne. Un centre d’interprétation a été ouvert en 2004.

Accès payant.

 

 
GMapFP